Action·Fantastique·Jeux·PS3

Assassin’s Creed 2 (20/20)

Aujourd’hui c’est dimanche: game/geek land!

550919

assassin's creed 2

Près de 300 ans se sont écoulés depuis la Troisième Croisade en Terre Sainte et le combat d’Altaïr Ibn-La’Ahad pour retrouver son honneur. Toujours à travers sa mémoire génétique, Desmond Miles se retrouve maintenant en Italie durant la Renaissance italienne.

Desmond découvre un jeune florentin de 17 ans : Ezio Auditore da Firenze, qui se bat contre ses ennemis jurés les Pazzi. Noble de Florence, il devient un Assassin pour venger la mort de son père et de ses deux frères, pendus sur une place publique et victimes d’un complot d’autres familles puissantes ourdi par les Templiers. Ezio tente alors de les sauver mais sa tentative échoue. Un peu plus tard, il découvre l’instrument de ce complot : Uberto Alberti, puis l’assassine avant de mettre sa mère et sa sœur en sécurité dans le village de son oncle : Monteriggioni. Après cela, Ezio assassine tous les autres Templiers qui ont comploté contre sa famille. Sa dernière cible n’est autre que Rodrigo Borgia, tout juste élu pape à Rome.

Une fois commencé, Assassin’s Creed est un jeu dont on ne peut plus se passer! De par une intrigue complexe digne d’un film d’aventure et des personnages attachants, le joueur est obligé de rester accrocher au jeu et d’avancer un maximum dans l’aventure. A côté de l’intrigue principale mettant en avant la vengeance d’Ezio, on trouve aussi des quêtes annexes, des assassinats à exécuter ou encore des coffres à trouver pour renflouer sa bourse. On trouve un bon nombre d’armes à choisir ainsi que des vêtements ou encore des tableaux pour enrichir la villa de Monteriggioni.

Finalement, l’histoire de Desmond au temps présent et sa course contre les Templiers ne revêt aucun intérêt. Est-ce vraiment dommage? Peut-être un peu, car on aimerait bien comprendre le rapport entre Ezio et Desmond; les enjeux au temps présent prenant leur naissance au temps passé. La fin dans ce sens n’explique pas grand chose et nous laisse avec un nouveau mystère qui, certes, nous donne cruellement envie de retrouver Ezio, mais pas forcément Desmond et ses camarades…

Le principal attrait du jeu vient de la reconstitution des villes de Florence, Venise et Rome. Incroyable copié-collé de ces villes au temps de la Renaissance, on aime à se promener dans les différents quartiers pour y filer des voyous, espionner des cardinaux véreux, trouver des trésors ou tout simplement apprécier les décors. Pour tous ceux qui connaissent Venise, la similitude est frappante et l’on retrouve ce que l’on connaît de la ville (comme la place Saint-Marc ou le pont du Rialto). Édifiant!

assassin-creed-2-3

Se battre avec Ezio est une pure jouissance de par les armes qu’il utilise, surtout ses fameuses dagues cachées donnant au personnage un charisme imbattable!

assassin-s-creed-ii-xbox-360-114

L’histoire et l’ambiance sont très réalistes et l’on retrouve ça dans les combats, pas toujours faciles quand il s’agit de personnalités à assassiner. Au-delà du tranchage de gorges ou de l’éventrement, les assassinats doivent être calculés et réfléchis sous peine d’accuser des pertes de santé ou la dégradation de l’armure.

1089401-assassin-creed-2

Le jeu n’est pas facile à terminer dans son intégralité: il faut accepter tous les contrats d’assassinat dans chaque ville de la carte, les réussir puis trouver tous les tombeaux d’assassins ou encore récupérer tous les tableaux pour obtenir la meilleure valeur pour la ville de Monteriggioni. Mais après la résolution de ce second opus, a-t-on réellement envie de repartir à l’aventure dans Florence? De mon côté, j’ai arrêté à 75% du jeu par envie de passer au suivant!

On notera un écran de jeu très clair avec notamment une carte facile à suivre sur laquelle tout est noté pour nous aider dans nos quêtes, mais surtout elle nous oriente dans ces villes italiennes fourmillantes de ruelles et de monde. Il faut vraiment le vouloir pour se perdre!

assassin-s-creed-ii-playstation-3-ps3-123CONCLUSION

Assassin’s Creed 2 est un jeu magistral, à l’ambiance magique et au scénario soigné; on n’aura jamais autant aimé un personnage de jeu vidéo; jamais autant trouvé charismatique et hypnotique un Assassin! Car finalement ce que fait notre Ezio pendant tout le jeu c’est quand même tuer des gens. Tuer des gens oui, mais avec classe s’il vous plaît!

GRAPHISMES: 20/20

Superbes décors et ambiance Italienne du 15ème tout à fait soignée! On notera le changement de la ville de Venise pour le Carnaval: tout a été revu et redécoré pour ces quelques jours où l’on parcoure la ville entouré de bouffons et cracheurs de feu!

game-ac2-carousel-08tcm2451217JOUABILITÉ: 20/20

Fluidité de la caméra et des mouvements. Facile à prendre en main, le jeu roule tout seul; difficile de noter des imperfections!

DURÉE DE VIE: 20/20

Ezio est fort et reste longtemps en vie; cela nous permet de réfléchir plus facilement à nos stratégies d’attaques.

SCENARIO: 20/20

Une belle aventure historique en plein cœur de la Renaissance Italienne, ajouté à cela un complot ourdit par les Templiers et la naissance de technologies et d’arts modernes avec De Vinci. Le tout donne un scénario formidable!

coupdecoeur

Publicités

2 réflexions au sujet de « Assassin’s Creed 2 (20/20) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s