Adaptation·Aventure·Comédie·Fantastique·Films

Les aventures extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec (3,5/5)

mercrediAujourd’hui c’est mercredi: ciné party!

Les aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec

En cette année 1912, Adèle Blanc-Sec, jeune journaliste intrépide, est prête à tout pour arriver à ses fins, y compris débarquer en Égypte et se retrouver aux prises avec des momies en tout genre. Au même moment à Paris, c’est la panique! Un oeuf de ptérodactyle, vieux de 136 millions d’années, a mystérieusement éclos sur une étagère du Jardin des Plantes et l’oiseau sème la terreur dans le ciel de la capitale. Pas de quoi déstabiliser Adèle Blanc-Sec, dont les aventures révèlent bien d’autres surprises extraordinaires…

Sûrement les critiques ont été dures avec le film de Besson qui ne méritait pas d’être ainsi descendu. Certes, le scénario prend parfois certains raccourcis et les effets spéciaux sont de piètre qualité…

l.besson.04

… Mais il y a une jolie ambiance et un humour très british proche de celui d’Indiana Jones.

D’ailleurs, le personnage d’Adèle est bien une Indy féminine avec un gros caractère. Motivée plus que jamais pour réveiller sa sœur atteinte de paralysie, Adèle a besoin d’un de ses amis, professeur fou, pour réveiller le docteur personnel de Pharaon! Mais grâce à son pouvoir de télépathie, l’imprudent professeur a réveillé un ptérodactyle qui vient semer la pagaille dans Paris. Les plans d’Adèle sont bouleversés et bientôt elle va devoir faire face sous tous les fronts…

Intrigue colorée et décalée, pleine de rebondissements incongrus et d’un humour étrange, le tout finalement assez plaisant. Louise Bourgoin est parfaite en Adèle et porte à merveille les longues robes! L’actrice n’en fait jamais trop et réussit peu à peu à transporter les spectateurs dans cet univers burlesque.

05 Adele Blanc Sec

Gilles Lelouche en commissaire Caponi, incapable de faire correctement son travail et surtout toujours en train de manger au mauvais moment est un personnage très comique qui finit de poser LA touche au film. L’acteur m’est habituellement assez détestable, mais là il est drôle, vraiment très drôle et nous prouve aussi qu’avec un minimum de travail, nous savons faire de surprenantes comédies…

AdleBlancSec4

Alors bien sûr, les ficelles sont un peu lourdes, la facilité du déroulement de certaines situations prête à un peu de moquerie, mais le sublime travail effectué sur les décors et les costumes finissent de nous faire ressentir de la tendresse pour ce long-métrage amusant.

CONCLUSION

On critique beaucoup Besson, mais cette fois à tort, car son Adèle Blanc-Sec est loin d’être honteux. Un bon moment à passer en famille pour se détendre un peu et découvre un Paris début 20ème!

Publicités

3 réflexions au sujet de « Les aventures extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec (3,5/5) »

  1. Bonjour,
    Suite à la découverte de votre blog, je me permets de vous contacter car je souhaitais vous faire découvrir le service Focus Littérature, http://www.focus-litterature.com dont la mission consiste à identifier et valoriser les meilleurs articles issus des blogs littéraires.
    En espérant que le concept de Focus Littérature vous intéresse, n’hésitez pas à me contacter pour toutes questions ou renseignements.
    Audrey
    Responsable communication Focus Littérature
    contact@focus-litterature.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s